…d’Alexis

Organisation année scolaire 2016/2017

2ème année sans école, Alexis est inscrit comme ” instruit à domicile”.  Alexis bénéficie d’un rythme de travail de 33h hebdomadaires avec une équipe pluridisciplinaire, des objectifs personnalisés et différents lieux de travail qui lui permettent de s’adapter socialement dans plusieurs environnements.

La nouveauté cette année : intégration dans une classe spécialisée au collège en plus de la poursuite des cours de sport  déjà mis en place l’année dernière avec le repas au self, toujours avec l’accompagnement de son éducatrice.

Avec l’entrainement de basket, Alexis a au total 5 heures d’intégration sociales où sont privilégiées les interactions avec les autres enfants de son âge. Les jeunes sont volontaires et bienveillants auprès d’Alexis, il existe un vrai échange de valeurs humaines et de tolérance.

Chaque semaine, Alexis se rend dans des lieux publics pour aussi travailler : à la médiathèque, à la piscine, au supermarché et au marché (il fait ses courses avec une liste et paye avec son porte-monnaie adapté : il est devenu autonome à la boulangerie)

Nous poursuivons une réunion par trimestre en moyenne, supervisée par Myriam, notre psychologue comportementaliste pour coordonner et recentrer les objectifs autour de chaque professionnelle. Une équipe fidèle et motivée auprès d’Alexis :

  • Julia, monitrice éducatrice intervenant à domicile sur le travail de l’autonomie (toilette, quotidien, cuisine etc…), les sorties et du travail scolaire (langage, lecture, monnaie etc…)
  • Rachel, éducatrice en sport adaptée intervenant à domicile (motricité et renforcement musculaire), au collège, au basket et à la piscine.
  • Chloé, psycho-éducatrice intervenant sur le travail des habiletés sociales (scénarios sociaux, émotions, estime de soi etc…) et les sorties.
  • Virginie, art-thérapeute et musico-thérapie intervient sur l’aspect sensoriel, la motricité fine, la concentration, l’apprentissage du piano mais aussi la relaxation et le bien-être.
  • Pauline, orthophoniste travaille l’aspect sensoriel et le langage
  • Sophie et Marie, équithérapeutes interviennent sur le travail de la posture (renforcement de la sangle abdominale), le langage et l’interaction.

Depuis novembre 2016, Alexis ne pratique plus l’équithérapie, il en aura fait pendant 2 ans 1/2. Le cheval avec lequel travaillait Alexis a eu des problèmes de dos, comme Alexis atteint 55kgs  et a une importante hippotonie, il ne pouvait plus le monter.

Nous avons orienté cette heure vers un autre travail qui ait plus de lien avec son quotidien et qui pourrait développer une activité de loisirs : l’apprentissage du dessin avec son art-thérapeute. Activité bien différente de l’équithérapie et moins physique mais compensé par le fait que Alexis fait déjà beaucoup de sport et de renforcement musculaire. Un travail futur auprès des animaux ne serait pas à exclure du fait qu’Alexis est une phobie des animaux, il en a peur et cherche à les faire fuir en leur faisant du mal.

En juillet et décembre 2016, AU FIL D’ALEXIS a financé à l’équipe une formation sur les difficultés sensorielles des personnes avec autisme. 4 jours qui ont permis d’établir le profil sensoriel d’Alexis et de fixer de nouveaux objectifs axés  notamment sur la désensibilisation sensorielle d’Alexis et aussi d’adapter face aux difficultés souvent liées à des problèmes sensoriels (bruit, odeur, lumières… hyppo ou hyper-sensibilité) pouvant lui générer des troubles du comportement. Cette formation nous aura permis de comprendre le mal être d’Alexis à certains moments ou dans certaines situations et de pouvoir appréhender davantage… Nous avons gagné un meilleur comportement et plus de sérénité de la part d’Alexis…. L’alimentation est le gros travail de l’année : parvenir à ce que Alexis diversifie son alimentation (qui se réduit actuellement à que quelques aliments).

Film illustrant son travail – décembre 2016

 

 

Organisation année scolaire 2015/2016

Pas de rentrée scolaire pour Alexis cette année, il faut réaménager le nouveau planning, permettre à Alexis de poursuivre ses apprentissages scolaires, de sortir suffisamment de la maison et surtout de voir du monde!

Alexis a désormais des temps dans différents lieux : à domicile, dans une salle de travail prêtée pour Alexis (60 m², une chance!  avec une cuisine qui permettra d’amorcer un nouvel atelier), des séances de travail en cabinet libéral, des intégrations avec des jeunes de son âge et divers lieux publics.

Alexis travaille avec différents intervenants : une monitrice éducatrice, une psycho-éducatrice, une éducatrice en sport adapté, une orthophoniste, une art-thérapeuthe, une équithérapeute, une personne bénévole et sa maman.

Un emploi du temps bien rempli avec 36h de travail par semaine, varié et enrichissant où sont fixés différents objectifs nécessaires à l’évolution d’Alexis : apprentissages scolaires, langage, développer l’autonomie personnelle et de temps libre, améliorer la motricité globale et le tonus musculaire, apprendre les habiletés sociales et aussi sortir pour s’adapter à notre environnement et gagner des compétences de socialisation.

Chaque intervenant travaille le langage, les habiletés sociales, l’heure et la monnaie pour généraliser  (Une personne avec autisme peut ne pas savoir généraliser et ne savoir faire que dans un lieu avec une personne précise)

Des réunions organisées avec tous les intervenants environ tous les 3 mois afin de coordonner le travail de chacune en se fixant des objectifs communs, échange sur les progrès et difficultés rencontrées avec Alexis.

⇒ Le travail de Myriam Bost, psychologue spécialisée en autisme :   

Des réunions supervisées par une psychologue spécialisée.http://psychologue-ain.fr/

  • Supervision des réunions
  • coordination du travail entre chaque intervenant
  • conseils et aide face aux difficultés rencontrées avec Alexis (notamment comportementales)
  • Guidance parentale dans les objectifs à tenir et les difficultés rencontrées au quotidien

Les troubles du comportement d’Alexis étant très importants, une telle professionnelle est essentielle à nos côtés, d’autant plus que nous amorçons la phase compliquée de l’adolescence. Son expérience en autisme permet d’analyser et d’apporter les bonnes techniques pour éviter ou supprimer les mauvais comportements d’Alexis.

⇒ Le travail de Julia, monitrice éducatrice :

Intervenante qui passe le plus de temps avec Alexis avec des activités les plus variées :

  • Scolaire : poursuite des apprentissages de grammaire (analyse grammaticale et construction de la phrase), du vocabulaire, la lecture et compréhension, des tables d’additions, de la monnaie et révisions régulières des notions déjà apprises. 
  • Langage oral : parler de soi, de son emploi du temps, sur le calendrier et de ses besoins.
  • Les Loisirs : jouer à plusieurs, attendre son tour et apprendre de nouveaux jeux.
  • Le temps libre : apprendre à Alexis à s’occuper seul (faire des choix, prendre des initiatives pour s’occuper de manière adaptée)
  • L’autonomie : apprendre à se laver seul, couper ses aliments, finaliser des apprentissages pas encore complètement acquis comme le brossage des dents, le boutonnage de chemises ou encore “serrer” ses lacets.
  • L’alimentation : diversifier son alimentation trop sélective (les légumes verts notamment) et travailler la mastication.
  • La bibliothèque : savoir se comporter de manière adaptée dans les lieux publics, être capable de choisir, s’asseoir et regarder un livre.
  • La boulangerie, le marché ou le supermarché : généraliser le travail de la monnaie, faire des demandes au commerçant, suivre une liste de courses.

La monitrice fait des séances avec Chloé, psycho-éducatrice et Pierrette, bénévole : travail du langage et des habiletés sociales (le bonjour, qu’est-ce que tu as fait ce matin etc…), travail ensemble autour de jeux de société ou de mimes et devinettes.

Séances d'habiletés sociales avec 2 professionnelles : stimuler le langage d'Alexis.

Temps de jeux en groupe.

Jeux avec une bénévole qui donne de son temps pour aider Alexis chaque semaine.

 

 

 

 

 

 

⇒ Le travail de Chloé, psycho-éducatrice :

  • Le comportement
  • Les habiletés sociales, les scénarios sociaux, la sécurité…
  • Activités en autonomie
  • Faire des choix
  • Les émotions
  • Ecoute et compréhension de consignes
  • L’attention conjointe

⇒ Le travail de Pauline, orthophoniste :

  • Mise en place d’un moyen de communication pour Alexis : le PODD.
  • Désensibilisation de la cavité buccale
  • Travail sensoriel afin d’améliorer la diversification de l’alimentation
  • Travail de la parole et de l’articulation

⇒ Le travail de Rachel, éducatrice sportive en sport adapté :

  • Gros travail sur les habiletés sociales : c’est avec Rachel que Alexis est le plus en lien avec des personnes extérieures
  • Adaptation des séances en lien avec le professeur de sport de la classe qu’Alexis intègre et l’entraineur de basket.
  • Gros besoin de stimulation : nous pensons qu’Alexis n’aime pas le sport! sauf dans la piscine!

⇒ Le travail de Virginie, art – thérapeute et musico-thérapeute :

  • Utilisation de la peinture principalement, sur différents supports (feuille ou objets divers).
  • Jeu avec les couleurs, les formes, les textures
  • Travail sur les gestes et la précision (motricité fine)
  • laisser libre cours à sa créativité et ses envies devant une feuille de dessin.
  • Apprentissage du piano
  • jeux de reproduction de sons et d’imitation avec différents instruments de percussion
  • Chant
  • Temps de relaxation avec écoute musicale.

 

 

 ⇒ Le travail de Sophie et Marie, équithérapeute et hippothérapeute:

http://www.domainedhippios.fr/

 

 


 

Organisation année scolaire 2014/2015

Un partenariat avec des professionnels en libéral :

– 2 séances hebdomadaires en orthophonie où Alexis travaille le langage oral et écrit : seule prise en charge reconnue par la CPAM

– 1 séance d’habiletés sociales où Alexis travaille avec un autre enfant autiste de son âge sous la supervision de leur psychologue comportementaliste : ils apprennent à se parler ensemble sur les bases de la communication et à jouer ensemble.

– 1 séance d’équithérapie hedomadaire dans un centre spécialisé où orthophoniste, kinésithérapeute, cardiologue travaillent en lien permanent autour de l’enfant : Alexis travaille le langage, sa motricité et son autonomie autour du cheval et de jeux.

http://www.domainedhippios.fr/

  • Toujours du visuel
  • Le contrat habituel d'Alexis pour gagner sa récompense! Ici c'est trotter à cheval.
  • Etre autonome, bon travail de motricité fine!
  • Du visuel aussi à l'équithérapie!
  • Un moment de relaxation pour terminer
  • apprendre aussi à s'occuper du cheval

 

Un mi-temps jusqu’en juin 2015, en CLIS “Trouble Envahissant du Développement” dans une école primaire ordinaire avec une institutrice spécialisée connaissant bien les méthodes éducatives adaptées à l’autisme.

http://www.ndbelleville.fr/

 

Du travail à tous niveaux, tout est à travailler avec un enfant comme Alexis.

Rien est appris naturellement, tout apprentissage est à décomposer, à apprendre par coeur,

à généraliser tout en donnant du sens concret. Des journées à structurer, à organiser pour éviter

les temps morts où l’autisme reprend le dessus! et surtout pour faire progresser Alexis…

Il faut alors aussi travailler à la maison.

Quelques partages d’Alexis au travail  :

Le travail “à la table”

Les activités physiques

 

ILS NOUS SOUTIENNENT...